Archives pour la catégorie Sport

iDalgo : l’expert de la digitalisation de l’information sportive

Fondé en 2005 par 3 associés dont deux anciens journalistes de Canal +, Fernando Conde et Alvaro Lopez, iDalgo est spécialisé dans la digitalisation du sport. Cette agence de presse a pour objectif d’offrir des solutions clé en main à des médias dépassés par la bulle internet.

Présentation d’iDalgo sous forme d’enquête

iDalgo est une entreprise franco-espagnole dirigée par Fernando Conde et Alvaro Lopez.  Pour renforcer l’agence et son comité de direction, les fondateurs ont intégrés Anne-Marie Conde et Sophie Bertheaume, qui sont arrivés respectivement en 2011 et 2012. iDalgo compte une dizaine de membres permanents au bureau ainsi que 50 journalistes et pigistes présent partout en France et à l’étranger, notamment en Espagne et au Venezuela.

Spécialisé dans la digitalisation du sport, iDalgo produit du contenu sportif sur plus de 300 compétitions et 30 sports confondus. Il accompagne la création de chaines sportives et la conception d’application diffusant l’information sportive en live. Les contenus sportifs réalisés par iDalgo sont vendus à des sociétés sportives à travers le monde comme Reuters, France Télévisions, RTBF, Le Point, Canal +…

iDalgo ne s’adresse pas seulement aux médias  mais propose aussi ses services aux marques, aux clubs (ASM Clermont Auvergne, Union Bordeaux-Bègles, Girondins de Bordeaux), aux fédérations ou aux ligues sportives (FFF, LFP, FFR, LNR,…). Depuis peu, iDalgo accompagne aussi des sociétés de pari sportif comme Scorecast. C’est une plateforme de pronostics multi compétitions dédiée aux médias, marques et entreprises.

iDalgo veut devenir le leader dans la digitalisation du contenu sportif. Pour réaliser cet objectif, l’entreprise étend son influence partout dans le monde et attire de nouveaux clients. En 2014, la société obtient 15% de nouveaux clients et 40% de son activité est destinée à des clients étrangers. Ce qui fait la force d’iDalgo, c’est son indépendance. A l’inverse, la quasi-totalité de ses concurrents ont été rachetés. iDalgo n’a donc pas beaucoup de concurrents, seulement pour ce qui concerne  les offres data, éditoriales et mobiles clé en main.

locaux
Les locaux d’iDalgo sont dans le 11ème arrondissement, à Paris.
Description des missions

Affecté au pôle « production » sous les ordres d’Anthony De Arriba, j’ai eu beaucoup de travail sur des formats et des sports très variés.

1. Live text vidéo et résumé vidéo pour Bein Sport

1
Voici la plate-forme sur laquelle nous travaillons pour Be in Sport.

iDalgo a été choisi par Bein Sport et Wildmoka (fournisseur du back office de travail) afin de mettre en place une équipe de journaliste pouvant assurer le suivi et l’enrichissement de l’application Bein Ligue 1. En compagnie de 7 autres journalistes, nous étions affectés chaque week-end aux 10 matchs de Ligue 1. Notre travail consistait à réaliser un live text vidéo en quasi-direct avec toutes les actions clés (buts, occasions, cartons,…). Dès le coup de sifflet final, nous réalisions ensuite le résumé vidéo du match (d’une durée de 3 minutes environ).

2. La rédaction de news

Les news écrites par iDalgo sont diffusées dans la section « Sport » de Reuters France. iDalgo est chargé de publier environ 70 news par semaine. Un planning sur Google Drive est créé plusieurs semaines à l’avance pour définir les événements sportifs à traiter et attribuer les news à chacun d’entre nous. Pour écrire ces news, nous avons aussi été formés à l’outil dans le logiciel interne d’iDalgo.

2
Voici sur quoi nous écrivions les news.

En complément de la news, nous devions y intégrer une photo correspondant au sujet ou au sportif traité. Pour cela, nous prenions les clichés de Reuters avec 2 sites : Reuters Pictures (images d’archives) et Reuters Média Express (photos plus récentes).

reuters
Voici à quoi ressemble une news publiée sur Reuters Sport.

3. La production data

Je n’ai pas beaucoup fait de production data durant mon stage. Cela m’arrivait surtout en semaine lorsqu’il n’y avait pas beaucoup de matchs en direct à commenter. Mon travail consistait souvent à gérer les transferts ou bien créer les effectifs et des nouveaux joueurs qui n’étaient pas encore dans notre base de données.

Avec les autres membres du pôle « production » d’iDalgo, nous avons mis en place  le planning data des épreuves des Jeux Olympiques de Pyeonchang pour le site web de France Télévisions Sport.

4. Direct commenté/Live Blog

iDalgo fait des directs commentés de football, rugby, tennis, handball… destinés aux médias (France tv, RTBF, Le Point), aux clubs (ASM Clermont-Auvergne, Union Bordeaux-Bègles, Girondins de Bordeaux). L’entreprise fait environ 5000 directs commentés par an. J’ai dû commenter une cinquantaine de matchs en particulier de football (Ligue des Champions, Ligue 1, Premier League) mais aussi de rugby (6 Nations, Top 14).

iDalgo fait également des live blogs. Cela consiste à commenter l’événement que l’on couvre en y ajoutant des tweets, des vidéos, des photos. Ces live blogs sont principalement à destination de France Tv qui est l’un de ses plus fidèles client. J’ai eu la chance notamment de faire des live blogs au mois de janvier pour l’Open d’Australie de tennis. Mais également pour les matchs de l’Equipe de France de Handball pour le Championnat d’Europe ou bien pour la Formule 1.

5. La gestion du compte Facebook

Par manque de temps et de personnel, iDalgo ne publie que rarement du contenu sur les réseaux sociaux et en particulier sur Facebook. Conscient que ce réseau social pouvait être une vitrine pour iDalgo, Alvaro Lopez (directeur des contenus) m’a confié le compte pour y publier un post tous les jours. En lien avec l’actualité, je devais partager des vidéos et des photos originales et y apporter ma valeur ajoutée en intégrant du texte.

 Présentation d’une situation particulière

Live text vidéo et résumé des matchs de Ligue 1 pour l’appli Be In Ligue 1 :

Je me connectais sur la plateforme Wildmoka 30 minutes avant le début de la rencontre qui m’a été assignée par iDalgo. J’avais ainsi accès au live du match par Bein Sport où je pouvais commencer mon avant-match en intégrant des vidéos de l’échauffement, des compositions d’équipes, des supporters… Pour le match, j’enrichissais le live text vidéo par les buts, les occasions, les cartons, interviews, statistiques, etc. Pendant le match, j’ai la possibilité en direct de tagger mes actions par des étoiles afin de pouvoir les réutiliser en fin de match pour le résumé du match. Un clip ne doit pas dépasser 1 minute et 30 secondes et le temps total de vidéo doit être entre 40 et 45 minutes. Une fois le match terminé, je faisais le résumé vidéo (d’une durée de trois minutes environ) en reprenant mes vidéos préparés pendant mon live text. Enfin, il faut toujours vérifier sur l’application que le résumé soit visible après l’avoir publié.

Quand je suis responsable du dernier match de la journée (généralement le dimanche soir à 21H), je dois réaliser 4 autres clips de fin de journée : le résumé de la journée, tous les buts, le top 5 des plus beaux buts et le top 5 des plus beaux arrêts.

C’est un vrai travail de journaliste sportif qui allie à la fois le commentaire de match et le montage vidéo. C’est aussi très reconnaissant de travailler pour Be in Sport.

Interview

Interview d’Alvaro Lopez, co-fondateur et directeur des contenus d’iDalgo :

Comment iDalgo est t-il né ?

En 2005, la bulle internet éclate et les 3 associés d’iDalgo, qui appartenaient au groupe Canal + et avait été absorbé par le groupe Vivendi à la suite de plans sociaux, décident de créer iDalgo. Avec une idée simple et pédagogique : distribuer les résultats, les statistiques sport aux médias. Il n’y avait qu’une entreprise qui faisait cela (AFP). Puis notre influence s’est étendue au fil des années grâce à la mise en place de nouveaux contenus (live blogs, directs commentés) et au changement de technologie (on est passé du flash à l’html).

Est-ce qu’iDalgo connaît une forte concurrence ? Si oui, qui sont-ils ?

iDalgo connaît en effet une forte concurrence depuis quelques années maintenant, de la part de très grosses sociétés tels que Opta, Stats ou bien Gracenote qui sont déjà bien implantés dans le secteur du sport et reconnus dans le domaine de la statistique sportives.

Etes-vous satisfait de vos résultats chaque année ?

Nous sommes une structure à taille humaine avec une équipe de 9 à 10 salariés. Nous beaucoup de journalistes et d’opérateurs de saisies qui nous permettent de suivre les événements sportifs. On espère être dans les tendances qui vont venir et pouvoir améliorer tous les chiffres que l’on fait. Etant une société de technologie, il nous faut réaliser des bénéfices pour pouvoir investir et ainsi générer les produits de demain.

Quels sont les projets ou ambitions d’Idalgo ?

De part notre petite taille, nous ambitionnons toujours de résister et d’être présent pour l’année suivant. Nos ambitions sont assez claires : c’est d’être à l’écoute de toutes les grandes nouveautés technologiques qui sont en cours d’apparition pour répondre au mieux aux besoins des consommateurs de contenus sportifs.

Que prévoyez-vous de faire pour la Coupe du Monde ?

On va rester dans le classique où l’on va offrir la possibilité à nos partenaires de suivre cette compétition en direct sur tous leurs supports (données statistiques, directs commentés). On va surtout essayer d’apporter d’autres services à nos journalistes pour générer d’autres contenus et ainsi dialoguer davantage avec leur audience. On va commencer à distribuer une solution qui va permettre au journaliste et son audience de créer sa liste des 23 et de noter les joueurs après chaque rencontre. On va aussi mettre en place des chat bots où des robots conversationnels pourront dialoguer avec les audiences.

Annexe

Durant mes 4 mois de stage, j’ai pu écrire environ 500 articles pour Reuters Sport et une cinquantaine de directs commentés et live blogs. Voici quelques exemples de mes travaux réalisés.

  • Les news :

https://fr.reuters.com/article/sportsNews/idFRMT1IDAT0000CJK-OFRSP

https://fr.reuters.com/article/sportsNews/idFRMT1IDAT0000CJI-OFRSP

https://fr.reuters.com/article/sportsNews/idFRMT1IDAT0000CJE-OFRSP

  • Les directs commentés :

Football : https://sport.francetvinfo.fr/football/coupe-de-france-14-de-finale-suivez-psg-marseille-en-direct

https://sport.francetvinfo.fr/ligue-europa-marseille-athletic-bilbao-en-direct

https://www.rtbf.be/sport/direct/football/premier-league/rencontre/361385/crystal-palace-manchester-united

https://www.rtbf.be/sport/direct/football/ligue-des-champions/1-8-de-finale/rencontre/367060/fc-seville-manchester-united/direct

Rugby : http://www.sudouest.fr/idalgo/sport/cache/page/rugby_rencontre_direct.php?txtCompetition=vi-nations&refMatch=24724&txtMatch=pays-de-galles-france

http://www.asm-rugby.com/live_match/24992

http://www.ubbrugby.com/match/tous-les-matchs/live-comp-top-14-ref-24936-txt-la-rochelle-bordeaux-begles.html

  • Les live blogs :

Formule 1 : https://sport.francetvinfo.fr/auto-moto/f1/formule-1-suivez-en-direct-le-grand-prix-daustralie

Tennis : https://sport.francetvinfo.fr/tennis/open-daustralie/open-daustralie-suivez-en-direct-la-6e-journee

Handball : https://sport.francetvinfo.fr/handball/championnat-deurope/euro-de-handball-la-demi-finale-france-espagne-en-direct