On était à la finale de la coupe de France de futsal.

Plutôt habitué aux exploits de son équipe de basket, le palais des sports Maurice Thorez de Nanterre (Hauts-de-seine) à accueilli ce samedi la finale de la coupe de France de futsal ce samedi. Une finale qui, comme pour le football traditionnel, à opposé le plus gros budget du championnat (Le Kremlin-Bicetre) à une équipe de troisième division (Mont d’or).
« On est chez nous ! », si ce supporter du Kremlin Bicetre United exulte après la victoire de son équipe (6-4 Après prolongations), ce match n’a pas été de tout repos pour les actuels leaders du championnat de France. Malgré une domination intense des Kremilinois en début de match, dont plusieurs de leurs frappes ont demandé des arrêts de grande classe du gardien adverse, ce sont les joueurs de Mont D’or qui ouvrent le score (1-0) à la douzième minute sur un coup franc à la suite d’une mauvaise sortie du gardien du Kremlin Bicetre, cette ouverture du score surprise à fait chavirer la cinquantaine de supporters Rhodaniens ayant fait les presque cinq heures de déplacement. Mais l’euphorie de cette ouverture du score se sera très vite dissipée avec l’égalisation une minute plus tard de l’international Francais Adrien Gasni (1-1), avant que trois buts coup sur coup des Franciliens à la 16ème, 18ème et 20ème minute donnent un avantage considérable pour KB United à la mi-temps (4-1).
« Franchement ils ne déméritent pas, ce sont des amateurs contre des quasi-professionnels, mais je pense que les trois buts en cinq minutes les ont probablement tués », déclare Melvin, supporter du Kremlin-Bicetre à la mi-temps, ce dernier n’a absolument pas anticipé le scénario surprise de la seconde mi-temps. Car au retour des vestiaires le coach de Mont d’Or fait un changement de tactique assez peu conventionnel mais qui se révéla extrêmement payant, il a en effet décidé de sortir son gardien pour le remplacer par un joueur de champ quand l’équipe a le ballon pour pouvoir créer le surnombre en attaque. Ce surnombre a permis à l’équipe de réduire l’écart à deux reprises par l’intermédiaire de Jérémy Picard à la 23ème minute (4-2) et de Felipe Neves à la 26ème minute (4-3). Après plusieurs tentatives stériles de l’attaque francilienne ce sont les joueurs de Mont D’Or qui finalement arrachent l’égalisation à six minutes de la fin de la rencontre, à la suite d’une relance catastrophique du gardien du Kremlin-Bicetre qui atterrit dans les pied d’un joueur Saônois qui n’a plus qu’à marquer d’un tir croisé. Les supporters du Kremlin-Bicetre, venus en masse pour supporter leur équipe, n’en reviennent pas de cette « remontada » des joueurs de Mont d’Or qui ont fait preuve d’une capacité mentale rarement vue par une équipe de division inférieure. « Ils auraient pu totalement lâcher après cette série de buts en fin de première mi-temps, mais franchement ils nous fait plaisir à voir, ils se font dominer mais ils sont arrivés à revenir, pourquoi pas la victoire même je ne la sens pas » témoignera Didier, supporter de Mont D’or, venu avec son fils Lucas, âgé de huit ans assister au match.
Malheureusement les prolongations ont été fatales pour les joueurs de régionale 1 qui finiront par accumuler les fautes et ils finiront par se prendre un cinquième but sur penalty (5-4) (Au futsal quand on fait cinq fautes par mi-temps un penalty est accordé à chaque faute, comme au basket). Une grosse occasion manquée ainsi qu’une mauvaise passe en retrait du milieu de Mont d’Or pour le gardien finiront de définitivement valider la victoire des joueurs de première division (6-4). Les supporters du Kremlin Bicetre, présents pour leur équipe tout le match, profitent de la fin de match pour « charrier » les supporters de l’équipe vaincue avec des « Elle est pour nous » lancés à la tribune visiteurs située à la hauteur du gymnase. Mont D’Or, dont le gardien, auteur d’une superbe prestation, était inconsolable après avoir échoué si près du but. Ils tenteront en cette fin de saison d’aller chercher leur montée en deuxième division, ce qui permettrait une augmentation de leur exposition dans un fustal français largement dominé par des équipes franciliennes. Kremlin Bicetre, après cette victoire en coupe, tentera de réaliser le doublé coupe-championnat en participant aux play-offs de D1 Futsal (Les quatre meilleurs équipes du championnat à l’issue de la saison régulière participent aux demi-finales), ils affronteront le Sporting Club de Paris en demi-finale le 26 Mai prochain dans leur antre du gymnase Ducasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *