La Candelaria

L’escale mexicaine ouverte en 2011 au cœur du haut Marais par deux Américains et une Colombienne fait figure de pionnière de la tendance des spots clandestins parisiens.

La Candelaria

Le bar à cocktails se planque derrière la microtaqueria en antichambre. On y accède par la porte du fond, après avoir traversé le petit lieu tout en long. Dans une déco chaleureuse de pierres apparentes, coussins colorés et fausses peaux de bêtes, on déguste des breuvages épicés, à l’image de leur indémodable classique, la «Guêpe Verte» (tequila Ocho Blanco infusée au piment, concombre, coriandre, agave, citron vert).

cande

L’endroit parfait pour un grignotage mexicano rapido, dans une ambiance « bouiboui de luxe ». Quand le temps manque pour un cocktail miraculeux au speakeasy, on peut toujours s’approvisionner en guacamole éclatant de fraîcheur ou en tacos dodus. Gorgées de poulet mariné, de bœuf pimenté ou de cactus, les galettes sont largement à la hauteur de leurs promesses. La clientèle est très hétéroclite, on entend de l’espagnol, de l’anglais, du japonais, du portugais. Un spot où règne authenticité, détente et saveurs.

La Candelaria, 52 rue de Saintonge 75003
Métro : Filles du Calvaire, République

RM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *