Da Palkin !

Palkin
Le Palkin, « pectopah » de luxe, se situe sur l’une des plus grandes avenues de Saint Petersbourg : la Nevsky prospekt.
Au deux pas de la Neva, le restaurant Palkin est l’un des lieux les plus branchés de Saint-Pétersbourg en Russie.  Fondé par le marchand Anisim Palkine en 1785, l’endroit bénéficie d’une longue histoire et d’anciennes traditions.

Nape impeccablement repassée, couverts placés au millimètre près, la salle du restaurant du Palkin ressemble à un décor de théâtre. Il serait presque possible de voir apparaître Tchaïkovski, Dostoïevski, ou encore Alexander Block qui étaient des habitués du lieux. Le nom du restaurant a souvent été mentionné dans les lettres de musiciens et d’artistes bien connus, et même dans certaines œuvres de littérature.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Un théâtre

Pour restaurer la fameuse ambiance «bohème» du Restaurant Palkin, les intérieurs luxueux de la salle ont été entièrement refaits. Si en journée le restaurant peut avoir des allures très versaillaises avec ses dorures et ses moulures dans tous les sens, il change complètement de visage le soir. Adieu courbettes et fauteuil rembourrés. Place aux néons violets et fuchsia. Ambiance boite de nuit assurée mais sans le dj. Et le service est tout aussi luxueux que le décor. Dès que je m’assois, je pose mon sac par terre, (réflexe de fille oblige) un serveur en queue de pie arrive ventre à terre pour mettre mon précieux sur un petit tabouret. Du jamais vu !

Dès que notre choix est fait,  place au spectacle. Un balet de serveurs tournoi autour de moi, ne laissant rien au hasard : azote liquide pour rafraichir la table entre chaque plat, petit sorbet pour nettoyer le palais avant de passer au dessert. Tout est parfaitement orchestré par le maître d’hôtel, le tout accompagné du pianiste qui joue tantôt du jazz, du classique ou des chansons tsiganes. Petit conseil : ne manquez pas de passer aux toilettes. Le décor vaut le détour. Contraste garanti avec la salle de restaurant ! Glaces immenses (j’en suis presque devenu narcissique), poignée de porte en forme de main de femme et d’homme, vitres bleues électriques et lustres rococos en veux-tu en voilà.

Entre chaque plats, de l'eau chaude est versé dans une grande cuve contenant de l'azote liquide. Le but ? Rafraîchir la table.
Entre chaque plats, de l’eau chaude est versé dans une grande cuve contenant de l’azote liquide. Le but ? Rafraîchir la table.
Peut-on commander ?

Parlons peu, parlons bien. En ce qui concerne la carte il est possible de retrouver des plats typiquement russes, comme le boeuf Stroganov ou encore les Pirojki. Mais la fameuse côté de boeuf, saumon et autres plats servis dans les brasseries françaises ont droit à quelques lignes sur la carte. Personnellement j’ai opté pour les Pirojki en entrée. Ces petits chaussons fourrées à la viande ou au poissons sont tout simplement délicieux et très légers. Pour le plat, ma passion pour la bonne viande oblige, je n’ai pas pu résister au filet de boeuf. Et j’ai été bien inspirée sur ce coup là ! Une viande qui se découpe à la cuiller, des champignons caramélisés à souhait et une purée de pomme de terre écrasées à la fourchette… Que demande le peuple !

Chose que je n’avais pas vue depuis longtemps, les plats sont amenés en même temps pour tous les convives. Un serveur se place a coté de moi, une main posée sur la cloche qui recouvre mon assiette et d’un oeil entendu, lève la cloche d’un geste magistral en même temps que les quatre autres serveurs en lançant un « priïatnovo appetita ! » (bon appétit). Chapeau l’artiste !

Bien évidemment, j’étais en Russie et en Russie on boit de la …vodka. Un petit verre est systématiquement proposé en fin de repas.

Gazpacho de légumes pour réveiller les sens.
Gazpacho de légumes pour réveiller les sens.
Une table de roi

Chose incroyable, Les recettes des plats qui avaient l’habitude d’être sur les tables lors des jours de couronnements d’empereurs russes ont été découverts dans les archives. On peut ainsi se faire une idée des plats royaux de l’époque. Au menu : homards à l’avocat et caviar noir, sterlets accompagnés de vin blanc, civet de lapin à la crème aigre…  Ça donne l’eau à la bouche tout ça. Mais pour être tout à fait honnête, les prix grimpe vite sur cette carte-ci. En revanche le rapport qualité prix est très convenable et il faut avouer que le service est incroyable. 

A vos fourchettes, prêt, partez !

Palkin

Nevsky PR., 47

+7 812 1401820

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *